• Tarte aux poivrons.

     

    Coucou les filles,

                             le poivron est l'un de mes légumes préférés et l'été, je fais facilement des tartes aux légumes et des tartes aux poivrons.

    Si comme moi, vous aimez le poivron et l'ail ... et oui, je ne suis pas à moitié Espagnole pour rien ! - alors suivez la recette.

     

    Tarte aux poivrons

     

    - 5 ou 6 poivrons suivant la grosseur, n'hésitez pas à varier les couleurs.

     - 4 à 5 tomates.

     - 1 oignon et une ou deux gousses d'ail.

    - des pignons torréfiés (facultatif mais sympa pour les variantes)

    - de l'emmental râpé.

     - un peu de semoule fine ou polenta.

     - une pâte brisée.

     

    Dans une sauteuse, verser un peu d'huile d'olive et y faire revenir l'oignon et l'ail émincés.

    Ajouter les poivrons coupés en dés, faire cuire quelques minutes en remuant souvent.

    Ajouter les tomates en dés, sel, poivre.

    Couvrir et cuire à feu doux 20 à 30 minutes.

    Foncer votre moule à tarte avec la pâte et la piquer.

    La saupoudrer de semoule fine ou polenta pour qu'elle absorbe le jus.

    Verser les légumes, bien égaliser.

    Ajouter les pignons de pin torréfiés et l'emmental râpé, un peu d'herbes de provence.

    Et enfourner 30 minutes à four chaud th 6.

    A servir avec une belle salade.

     

    J'avais pris la photo depuis longtemps : 

    une première tarte.

     

    Tarte aux poivrons.

     

    Tarte aux poivrons.

     

    Une autre est dans le four, poivrons multicolores cette fois et avec des pignons.

     

    Tarte aux poivrons.

     

    Tarte aux poivrons.

     

    Bon appétit ! 


    4 commentaires
  • Du travail de cueillette et en cuisine !

     

    Bonjour les amies,

                              et oui, c'est la pleine saison des fruits rouges et notamment du cassis que j'adore.

    Nous avons bien sûr mangé plusieurs pots de confiture cette année mais mes stocks n'ayant pas encore suffisamment diminué à mon goût, toujours pas de nouvelles confitures cette année.

    Alors que faire ? J'ai plein de livres sur les sirops, liqueurs ou glaces ...

     

     

     

    Il n'y avait pas de recette de sirop de cassis ...

    seulement des recettes de liqueurs ou ratafias donc des boissons alcoolisées ...

    J'ai essayé de suivre la recette de sirop de mûres mais avec du cassis ...

    Il fallait peser le jus obtenu, mettre la même quantité de sucre et porter le tout à ébullition ...

    Me disant que cela n'allait pas bien conserver, j'ai fait bouillir quelques minutes, à peine 4 ou 5, j'ai versé le tout encore chaud dans mes petites bouteilles ...

     

    Du travail de cueillette et en cuisine !

     

    Et le soir, nous nous sommes retrouvés avec de la gelée en petites bouteilles ...

    Ne voulant ni perdre mon travail ni mes bouteilles, nous avons passé un certain temps à chauffer les bouteilles dans de l'eau bien chaude et taper dessus comme des fous pour récupérer la gelée.

    Le lendemain, j'ai fait bouillir quelques secondes et ai mis en pots cette fois.

    Me voilà donc tout de même avec quelques pots de gelée de cassis alors que d'habitude,

    je fais de la marmelade.

    Je préfère quand il reste du fruit ...

     

    Alors, essai de glace au cassis

    qui n'est pas foncée comme celle du commerce et a une de ces saveurs !

     

    Du travail de cueillette et en cuisine !

     

     

    Puis, après encore un certain temps de cueillette et plus de 2 kilos de cassis plus tard,

    j'ai sorti l'extracteur de jus.

    Pour un jus de cassis à se damner, délicieux bien frais !

    A mettre dans l'extracteur 45 minutes une fois que l'eau bout, 1 kilo de cassis et 150 g de sucre.

    Vous obtenez un litre de jus.

     Je vous montre la 1ère fournée, la 2è est sur le feu.

     

    Du travail de cueillette et en cuisine !

     

    Voilà, travail du cassis terminé pour cette année.

    Je vous embrasse et vous dis à bientôt.

     


    12 commentaires
  • Kugelhopf.

     

    Bonjour les filles,

                             quand je vous ai montré mes petits mendiants au chocolat blanc et mon Kugelhopf, l'une d'entre vous m'en a demandé la recette. Cette année, j'en ai fait 2 en décembre car on me le réclame !

     

    Je vous la donne donc avec grand plaisir.

     

    Une photo ne donnant rien, je vous la tape : 

     

    KUGELHOPF (Alsace)

     

    Ingrédients

     

    - 500 g de farine

    - 20  g de levure de boulanger (j'utilise de la levure de boulanger sèche / Gamm Vert)

    - 1/4 de litre de lait 

    - 150g de beurre (j'en mets un peu moins, 125g) + pour le moule

    - 100 g de sucre

    - 1 pincée de sel

    2 gros oeufs

    125 g de raisins secs (j'en mets une grosse poignée)

    - 50 g d'amandes entières non émondées

     

    Faire tiédir le lait. En prélever 4 ou 5 cuillerées dans un bol.

    Emietter la levure dans le lait tiède (surtout pas chaud sinon vous tuez la levure), délayer, laisser reposer.

    Dans le lait tiède, mettre le beurre pour qu'il fonde, le sel, le sucre.

     

    Dans une terrine :

     

    Je mets tout dans le bol de mon robot et c'est lui qui travaille : le plus important, c'est le lait tiède avec la levure d'un côté et le lait tiède avec le beurre de l'autre, puis, une fois que tout est pesé, il n'y en a plus que pour quelques minutes ... le plus long étant le temps de pousse.

     

    Tamiser la farine, faire un puits, casser au centre les oeufs entiers.

    Travailler à la main en incorporant peu à peu le lait tiède contenant beurre et sucre puis la levure.

    Travailler cette pâte à la main en la soulevant en ruban mais sans jamais la battre.

    Elle est assez élastique et quand elle est suffisamment travaillée, elle se détache spontanément des mains.

    Incorporer alors les raisins. 

    (Moi, je les mets à gonfler dans un peu de rhum, 30 secondes au micro-ondes)

    Couvrir la terrine avec un torchon propre.

    laisser lever la pâte dans un endroit tiède jusqu'à ce qu'elle double de volume.

    Rompre alors la pâte (c'est à dire la faire retomber) en la travaillant doucement.

    Beurrer très largement le moule à Kugelhopf, placer une mande entière dans chacune des divisions du moule.

    Verser délicatement la pâte dans le moule pour ne pas déplacer les amandes.

     

    Couvrir le moule et laisser reposer dans un endroit tiède jusqu'à ce que la pâte ait rempli le moule.

    Enfourner à four moyen (180°), four préchauffé, en plaçant le gâteau au milieu.

    Au bout d'une demi-heure de cuisson, si la surface du gâteau devient trop colorée,

    la couvrir d'un papier.

    Prolonger la cuisson de 15 minutes avant de vérifier la cuisson à coeur.

    (moi, avec mon four, je ne le cuis pas 45 mn)

    Retirer du four dès que le gâteau est cuit.

    Démouler, laisser refroidir, saupoudrer de sucre glace.

    Servir ce gâteau de préférence le lendemain.

     

    Et voilà ce que cela donne :

     

    Kugelhopf.

     

    Bon appétit !

    Je vous souhaite de vous régaler !

    A bientôt.

     


    15 commentaires
  • Mendiants blancs et kougelhopf.

     

    Coucou les amies,

                               je n'ai pas résisté à l'envie de faire des mendiants en chocolat blanc pour faire plaisir à mon fils.

     

    Mendiants blancs et kougelhopf.

     

    Et le soir de l'élection de Miss France, longue soirée en perspective,

    j'avais largement le temps de me lancer dans la confection d'un Kougelhopf

    que j'aime faire pendant les fêtes.

     

    Mendiants blancs et kougelhopf.

     

    Mendiants blancs et kougelhopf.

     

    Nous nous sommes régalés le lendemain au petit-déjeuner !

    Je vous souhaite à toutes un bon réveillon ce soir.

     

    Mendiants blancs et kougelhopf.

     


    11 commentaires
  • Jolis mendiants.

     

    Bonjour les filles,

                             vous savez que cette période est une période très gourmande.

    Je suis une miss chocolat (pas du tout bonbons) et que c'est difficile de résister.

    Entre les papillotes, les chocolats avec une belle cerise et de l'eau de vie pour ne pas citer de marque ... 

    J'avais fait des petits palets bretons au thé earl grey, x fournées de petits pains au lait ... avec du chocolat, des raisins secs, des éclats de praline ou de sucre pour le goût de tous ....

     

    Jolis mendiants.

     

    Jolis mendiants.

     

     

    Douceurs de ce week-end : des petits mendiants au chocolat au lait.

     

    Sur de petits tas de chocolat fondu, j'ai posé une noisette entière, une amande entière, une baie de goji, un petit morceau d'abricot sec et un petit morceau d'orange confite avant de saupoudrer d'un peu de noix de coco râpée.

     

    Jolis mendiants.

     

    Encore un petit régal ! Et tout simple à faire.

    Comme ils sont très vite partis et qu'ils ont plu à tous,

    je crois que je vais devoir en refaire en changeant le chocolat.

    Bisous.

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique